114 - Eric Zemmour et le déclin

Publié le par Ya Santal

 DSC01072(A) près les propos tenus par Eric Zemmour : «les Français issus de l’immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes… C’est un fait», les réactions, une fois de plus, confirment le déclin de la France. Dans ce pays, on a le droit d’observer, grâce aux faits-divers et aux émissions sur les prisons notamment, qu’une bonne partie des délinquants provient du continent africain, curieusement, il est interdit de le dire. Que cache cette hypocrisie ?
   La population du continent Africain est majoritairement musulmane. On sait que, depuis le XI ème siècle, cette culture est en déclin. On ne peut reprocher à ces populations d’être né dans une culture décadente rongée par la violence et l’intégrisme. Les Africains arabes ou noirs sont nos frères et méritent plus que notre sollicitude, ils ont droits à notre solidarité. Si la police les contrôle davantage, parce que statistiquement, les délinquants seraient plus nombreux parmi eux, elle ne fait que rationaliser un travail en vue d’améliorer ses performances pour lesquelles elle est payée. Tout le monde, bien évidemment, comprend combien les contraintes de ces contrôles peuvent porter atteinte à la fierté individuelle. Mais cette appartenance culturelle doit être assumé avec ses lacunes. Et de notre côté, nous devons témoigner le plus grand respect à leur égard. En revanche, il est scandaleux que les réactions visant à condamner Eric Zemmour, nie la responsabilité de la France concernant la mauvaise éducation reçue par cette population fragilisée par des siècles de déclin. La délinquance parmi cette population signe la faillite du système éducatif et de la politique d’intégration Françaises. En refusant l’expression de la dure réalité du terrain, on occulte la responsabilité de son origine.
  Cette faillite n’est malheureusement pas le résultat d’un échec de décisions ponctuelles. Elle est la conséquence d’une société française entrée en déclin depuis plusieurs décennies : comment expliquer autrement ses difficultés à s’adapter à l’évolution de son environnement. On sait depuis Darwin que l’adaptation est le critère éliminatoire des organismes vivants qui ne profite pas de cette qualité. Or la sélection naturelle continue d’œuvrer dans la sphère culturelle. Les cultures qui ne s’adaptent pas sont irrémédiablement éliminées par dépérissement. L’histoire le démontre. L’origine du déclin dans la sphère culturelle est à rechercher dans le contenu du système éducatif. Si les valeurs qui découlent d’un projet de société ne sont pas rigoureusement transmises, le projet n’est plus qu’un phantasme qui s’éloigne chaque jour de la réalité. Faute d’éducation aux valeurs, la France, emprunte avec l’occident le chemin de la décadence musulmane.

Publié dans Opinion d'un moraliste

Commenter cet article

thomas 09/09/2012 12:01


L'immigration est un problème pour tout le monde, un défi - pour l'immigré comme pour les populations qui l'accueillent, et ce, d'autant plus qu'il existe des différences importantes en eux. La
culture, les usages, les croyances ne sont pas de vains mots. Cela ne devrait pas être un propos raciste de déclarer cela. C'est un fait.


Or, les discours les plus fréquents à ce sujet tendent à affirmer, que l'immigration, c'est une chance, une richesse, un bien, c'est l'avenir etc etc Joli tour de passe-passe. Complètement
gommés, niés, les problèmes en question.


 

fab 09/11/2010 13:14



l'orthographe n'est pas à la hauteur de la réflexion, dommage.



Guy PROUIN 13/11/2010 04:48



Merci de m'avoir rappeler qu'on doit se relire attentivement.



dignitas-gravitas 22/06/2010 03:18



Fantasme et non phantasme; grossière erreur.