1 – Faut-il enseigner la morale ?

Publié le par Ya Santal

 La conception contemporaine de la morale nie l’existence d’une morale universelle qui définirait un bien et un mal communs à tous les êtres humains. La production abondante de morales différentes au cours de l’histoire est un fait qui semble corroborer cette conviction.
Le terme « morale » devenu ainsi suspect est rejeté. Attitude hypocrite, car il est remplacé par des expressions telles que : esprit citoyen, civisme…
   On refuse l’enseignement de la morale car la mode est de dire que c’est une affaire de famille et dans le même temps on exige des jeunes adultes qu’ils adhèrent aux principes et aux valeurs de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen sans avoir été instruit ni éduqué.
   On s’étonne des comportements antisociaux de certains mineurs alors que l’éducation nationale se défausse sur la famille pour éduquer et que les familles fautes de repères livrent leurs progénitures au formatage des médias.
   Enseigner la morale ? Et quelle morale ?

Publié dans Préambule

Commenter cet article